Vitrine Star Tech

: quand innovation rime avec durabilité  

« Le secret de notre succès? Les gens, sans aucun doute. L’entreprise ne peut atteindre l’excellence en matière de processus et de technologies sans le personnel. L’équipe est donc notre atout le plus important… l’intelligence et la culture de notre équipe. »

Andy Kulakowski, président-directeur général de Fresche

Fresche est la plus grande entreprise de modernisation et de gestion d’applications au monde sur le marché IBM i, anciennement nommé AS400. Avec 22 000 clients existants et 130,000 clients potentiels à acquérir dans ce marché âgé d’une trentaine d’années, Fresche démontre que ses solutions, technologies et compétences permettent de bien répondre aux besoins actuels du secteur.

« La communauté IBM i doit présentement relever le défi associé aux compétences vieillissantes », indique le président-directeur général de l’entreprise, Andy Kulakowski. « Les nombreux baby-boomers s’apprêtent à prendre leur retraite, emportant avec eux l’expertise nécessaire pour gérer l’application et poursuivre les améliorations, et voilà en quoi Fresche peut aider », explique-t-il.

Fresche aide donc ses clients à comprendre, analyser et documenter leur environnement IBM i et à développer leur stratégie de modernisation ou de transformation afin de mettre à profit leur investissement considérable dans cet environnement, et leur permettre d’atteindre leurs objectifs de croissance.

Avec tous les outils requis pour adapter chaque composante d’une application, telles que l’interface d’utilisateur, le code, l’environnement de développement et les bases de données, Fresche donne à l’application la capacité d’intégrer certaines technologies de pointe comme la tablette mobile et le Web.

Reprendre son destin en main

Sans prétention mais visiblement comblé par la belle histoire québécoise entamée par Fresche il y a 40 ans, Andy affirme que l’aventure demeure toujours aussi stimulante, année après année. « Tu peux sans doute l’imaginer, une entreprise qui existe depuis 4 décennies a certainement eu son lot d’expériences, et nous avons fait un peu de tout », lance-t-il en riant.

Il y a toutefois un élément de sa trajectoire dont Fresche est particulièrement fière. Cette partie de l’histoire a commencé dans les années 90. En raison de son succès opérationnel et de ses propres acquisitions d’entreprises réussies, la société cotée en bourse est devenue la cible d’achat d’une très grande entreprise américaine. Devant une offre trop importante pour être refusée, la société montréalaise a accepté, en réalisant assez rapidement qu’elle ne représentait pas un élément central et stratégique de l’entreprise à long terme. « Tant d’entreprises américaines ont acquis des entreprises québécoises formidables pour en retirer lentement toute valeur et éventuellement les fermer », remarque Andy.

L’équipe de direction de Fresche a donc décidé de miser sur sa vision de durabilité, ayant tout en main pour connaître plusieurs générations de dirigeants. Déclarant à l’acquéreur qu’elle ne le laisserait pas dénaturer Fresche, c’est après 4 ans de négociations et avec le soutien de plusieurs investisseurs de sa communauté que la direction a réalisé le rachat de l’entreprise en 2010.

Même avec 30 ans d’existence, Fresche se considérait encore un peu comme une startup et a depuis mis en œuvre une stratégie efficace qui lui a permis de s’assurer un taux de croissance interne d’environ 20 % d’année en année et de passer de 40 à 415 employés. « L’entreprise se trouve maintenant dans une position unique et représente une force puissante dans le marché », indique Andy.

La passion qui anime Fresche

Cette place distincte, Fresche l’a obtenue en optant pour la modernisation des technologies existantes comme service principal aux entreprises et ce sont ses clients qui l’ont inspirée à le faire. « Quand on leur demandait pourquoi ils avaient choisi Fresche pour réaliser leur projet, ce n’était jamais parce que nous avions telle ou telle compétence technique ou combinaison de compétences techniques », raconte le président. « Ce qui nous distinguait significativement de nos concurrents était plutôt le fait qu’on connaissait vraiment bien et était grandement motivés à comprendre les systèmes existants (legacy), les environnements en TI dans l’ensemble, et comment transformer les environnements en place pour qu’ils soient plus modernes. »

Les dirigeants de Fresche, en tant qu’entrepreneurs, ont ainsi choisi de contribuer au succès d’entreprises extrêmement durables par la modernisation des technologies « anciennes », un choix judicieux puisqu’évidemment, ce qui est développé et mis en œuvre aujourd’hui fera partie de la catégorie des technologies anciennes d’ici 5 à 7 ans…

« Nous croyons que l’avenir nous réserve des occasions remarquables pour la croissance, le développement de carrière et l’expérience des employés, et nous sommes très enthousiastes de les découvrir », conclut Andy.

Source : Mélanie Pilon, journaliste pour la Vitrine Star Tech

Partenaires :

Inscrivez-vous à l'infolettre de technopolys

Partenaires publics

Ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire Québec Économie, Science et Innovation Québec Export Québec Communauté Métropolitaine de Montréal Développement Économique Canada